CLICE Maintenance a.s.b.l.

Le lieu d’échange et d’information des maintenanciers

La maintenance des machines-outils (05/2004).

 

Professionnaliser la maintenance des machines-outils (mai 2004)

 

Duchâteau Révisions, Technifutur, CLICE Maintenance et le CRIF apportent leurs expertises au workshop Agoria

A l’initiative d’Agoria « Mécanique & Mécatronique », 22 industriels wallons se sont rassemblés ce mardi 18 mai 2004 à Louvain La neuve pour une après-midi spécialement orientée vers la maintenance des machines-outils.  A cette occasion, Agoria s’est entouré d’acteurs actifs en maintenance qui ont pu apporter leur vision personnelle sur la matière.  De nombreuses questions furent soulevées et des pistes générales de solution furent apportées.

Ainsi Technifutur, représenté par Luc Charlier, Directeur du pôle Maintenance, a orienté son propos sur la gestion des travaux de maintenance dans un esprit de «partenariat» entre la maintenance et le «client».  Il est important d’avoir une même compréhension de l’urgence et des délais à respecter, de réaliser les plannings des travaux de communs accords et de disposer d’indicateurs, base de l’amélioration continue (coûts du correctif et du préventif, taux de rendement global, planning des travaux respectés, ...).

Technifutur insiste sur l’importance des compétences, des choix technologiques, des bonnes pratiques d’organisation et sur la communication entre les différents départements de l’entreprise.

Pour Duchâteau Révisions, Louis Gerardy, Directeur et spécialiste des machines-outils, il est primordial de pouvoir disposer d’un service maintenance «Souple, rapide et efficace».  Il rappelle aussi qu’il faut s’assurer que les moyens de production puissent réaliser les produits avec précision et en toute sécurité.  En d’autres termes, pas seulement maintenir ses machines-outils mais aussi maîtriser toutes les contraintes annexes comme la sécurité, la qualité et l’environnement.  Devant ce constat, attention aux connaissances indispensables.  Deux idées fortes concernant la relation entre production et maintenance afin que chacun soit efficace: «Chacun son métier» et «Sens de la maintenance».

Pour illustrer son propos, Louis Gerardy a fait une découpe des principaux organes «maintenables» d’une machine-outil et associé les compétences à mettre en œuvre pour accomplir dans les règles les opérations de maintenance.  «Burin et marteau» sont à proscrire.  Il faut mettre les outils spécifiques à disposition.  Il insiste aussi sur le fait de pouvoir mesurer les actions prises.  Il profite de l’occasion pour présenter les indicateurs de maintenance qu’il utilise dans son métier sans oublier le message associé.  Pour garantir une maintenance efficace, Duchâteau révisions explose la machine en composants et rédige les gammes opératoires: il recense les ressources nécessaires, les compétences à mettre en œuvre, les outils spécifiques à mettre à disposition et enfin, le temps estimé pour effectuer cette opération en sécurité et en qualité.

Enfin, CLICE Maintenance, par son président Philippe Delneuville, responsable du département Smart Mechanics & Processes du CRIF, rappelle que la maintenance est une grande aventure qu’il faut préparer.  Pour cela, il ne faut pas rester seul.  Il faut s’entourer de compétences et elles existent.  Pour schématiser, les entreprises ont à leur disposition des associations actives en maintenance comme par exemple « CLICE Maintenance », « Omega Maintenance » ou « RéWaM ».  Il existe aussi des centres de recherches et des centres de compétences qui excellent en maintenance comme par exemple Technifutur, CEMI ou encore le CRIF-WTCM.

Quelques réflexions ou questions ouvertes qui ont fait l’objet du débat:

  • N’oublions pas la mise en conformité des équipements par rapport aux directives européennes;
  • Sous-traiter la maintenance des machines-outils ou la réaliser soi-même exige de disposer de personnes compétentes et de l’organisation adéquate, et le métier devient de plus en plus complexe car les machines évoluent de jour en jour;
  • Bien faire la part des prestations dites de maintenance.  Le service maintenance effectue des tâches associées à des modifications ou encore à des investissements.  Ce ne sont pas des tâches de maintenance;
  • Pouvoir chiffrer votre ratio entre travail sur pannes ou dysfonctionnements et actions planifiées;
  • La maintenance est comme le secteur Horeca, on travaille quand les autres s’amusent;
  • Tout service de maintenance interne devrait se comporter comme le partenaire externe de la maintenance;
  • Disposer de personnes compétentes et ne pas hésiter à les former.  Tout le monde ne s’improvise pas le spécialiste des paliers hydrostatiques ou encore du frettage;
  • Mettre les installations en consignation.  Garantir à 100% qu’il est impossible de remettre les énergies électriques, pneumatiques ou hydrauliques sans l’accord explicite de tous les opérateurs maintenances impliqués;
  • Prendre le temps.  Effectuer un «Débriefing» après chaque arrêt pour capitaliser expériences et connaissances;
  • Impliquer la maintenance dès l’achat de la machine.  Où va-t-on trouver les pièces de rechange, avec quelle facilité et à quel prix ?

 

Pour tout renseignement complémentaire

Agoria «Mécanique & Mécatronique» - Marc Herman

Duchâteau révisions – Louis Gerardy

Technifutur – Luc Charlier

Clice Maintenance, Omega Maintenance, RéWaM – Philippe Delneuville

 

Newsletters

Sénégalité

CLICE Maintenance

soutient l'asbl

 

senegalite_logo

Maintenance Magazine

Mentions légales                        Politique de confidentialité                          Retour en haut de la page